Les bandes vibrantes transversales

Fiche n° 357

Publication: 16 février 2021

Le rôle premier des bandes rugueuses est d’alerter les conducteurs sur un changement de contexte et/ou l’approche d’un « danger » pour qu’ils adaptent leur vitesse.

 

 

1 Rôle des bandes vibrantes transversales

 

Le rôle premier des bandes rugueuses est d’alerter les conducteurs sur un changement de contexte et/ou l’approche d’un « danger » pour qu’ils adaptent leur vitesse.

Cette alerte va se faire de deux façons différentes :

  • Effet visuel: la succession des bandes, placées en amont de la zone, va attirer l’attention des conducteurs.
  • Effet sonore: les bandes ont une épaisseur qui va induire aussi bien un effet sonore que de légères vibrations.

Table des matières


2 Recommandations de base en Wallonie

 

2.1 Caractéristiques géométriques

 

 

 

3 schémas de principe – Toutes les bandes ne sont pas obligatoires

 

Les bandes transversales ont une largeur de 0,50 m et une épaisseur comprise entre 3 mm et 5 mm.

 

 

2.2 Conditions d’installation

 

 

  • Les bandes transversales doivent occuper toute la largeur de la (ou des) voie(s) concernée(s).
  • Ce procédé doit être utilisé dans une zone où le marquage axial est continu et prolongé d’environ 30 m en amont.
  • Il ne peut pas être implanté à moins de 100 m d’une habitation (en raison du bruit).
  • Il convient de veiller au bon écoulement des eaux (au besoin, des saignées seront pratiquées dans les bandes).

 

Certains gestionnaires de voirie ont parfois opté pour des bandes vibrantes transversales interrompues au milieu, afin de permettre aux motocyclistes de circuler dans l’espace non marqué. Ce procédé n’est pas recommandé. En pratique, même si le marquage est apposé sur toute la largeur de la voie, l’impact sur le pilotage de la moto est très faible.

 

Pour la prise en compte des 2RM, il convient surtout :

1. d’éviter de placer les bandes d’alerte dans des courbes;

2. de porter une grande attention à la rugositéSi le marquage est conforme aux normes et prescriptions techniques, le changement d’adhérence ne va pas surprendre le motard..

 

2.3 Où les implanter ?

 

  • En ligne droite pour un meilleur effet visuel
  • A l’approche des virages dangereux
  • Pour renforcer le changement d’une limitation de vitesse
  • Pour attirer l’attention à l’approche d’une zone problématique comme, par exemple, un carrefour où la visibilité est particulièrement réduite
  • En approche d’une agglomération

 

Table des matières


 3 Sources et infos

 

Date de mise à jour

 

Aucune  

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

Aucune

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Aucun

Mots-clés:

  1. Eveil
  1.  

Avertissement

– Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence : CCT – Chapitre L-2.

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières