Principes de base : mener une étude de carrefour à feux

Fiche n° 31

Publication: 03 février 2020

1 La procédure

 

Le point de départ de la réflexion est souvent la détection d’un problème de mobilité et/ou de sécurité.

Afin d’agir de manière efficiente, une évaluation du risque peut toujours être effectuée en se basant sur la méthodologie définie de manière plus large pour analyser les problèmes de sécurité des infrastructures routières.

Par ailleurs, le choix du type de carrefour fait d’office l’objet d’une attention particulière, avec une procédure débutant par l’évaluation des incidences sur la sécurité routière.

S’il ressort de l’analyse qu’il convient d’installer des feux ou d’adapter le carrefour à feux existant, la procédure décrite ci-dessous peut commencer.

Elle comprend de nombreuses étapes.

 

 

Méthodologie pour l’installation de feux tricolores

Publiée à titre indicatifProcédure à actualiser dans le cadre de la révision des missions au sein du SPW Mobilité et Infrastructures

 

 

 

 

 

 

 

  • étapes réalisées par DT route: rouge
  • étapes réalisées par DT EM: bleu
  • étapes réalisées par IG territorial: vert
  • étapes réalisées par la cellule feux: jaune

Table des matières


2 La stratégie de régulation

 

La stratégie de régulation consiste à :

  • étudier les différentes variantes d’organisation du carrefour et de régulation des feux ;
  • comparer entre elles ces variantes pour voir laquelle permet d’atteindre au mieux les objectifs.

 

Différents types d’enjeux doivent être examinés :

–       L’affectation et la répartition des bandes de circulation
–       La gestion des « tourne-à-gauche »
–       La gestion des transports en commun
–       La gestion des cyclistes
–       La gestion des piétons

 

Les premiers calculs réalisés concernent généralement la capacité utilisée des variantes.

Deux recommandations émergent comme essentielles :

1. Il faut viser la simplicité.

Arrivé au carrefour, l’usager doit en comprendre aisément le fonctionnement.  Il faut aussi que les feux lui semblent utiles.  Dans le cas contraire, on observerait plus fréquemment un non-respect du signal orange ou du signal rouge.

2. En fonction du nombre de mouvements déterminants et de leur importance, il faut tenter de limiter le nombre de phases, pour ne pas allonger la durée du cycle des feux.

En théorie, le cycle de base est de 90 secondes. Il y en a donc 40 par heure.
Un cycle plus long engendre des attentes trop longues.
Un cycle plus court (par exemple 60 secondes) est parfois suffisant, voire recommandé s’il y a des piétons en attente d’une traversée.

La stratégie de régulation va aussi s’appuyer sur :

a. des aménagements physiques ;

b. des outils (les feux, les détecteurs et les règles qui régissent leur placement et leur fonctionnement).

Table des matières


  3 Le projet d’exécution

 

Le projet d’exécution se présente comme un rapport détaillé où on trouve, notamment, la grille de feux et la matrice de sécurité.

Et surtout, il comprend le plan d’aménagement et d’équipement.

 

 

Exemple: Le carrefour de Braine l’Alleud situé sur la N27 (BK 0.400 à 0.700)

 

 

Le plan d’aménagement et d’équipement

 

 

La grille de feux

La grille de feux est la représentation schématisée de la chronologie de fonctionnement de l’ensemble de l’installation, avec toutes les données techniques de circulation nécessaires à la programmation de l’unité centrale de régulation.

 

La matrice de sécurité

La matrice de sécurité est un tableau à double entrée représentant, pour un carrefour, chaque courant de circulation par rapport à chacun des autres courants de circulation, avec l’indication de toutes les paires de conflits.

Table des matières


 

4 Sources et infos

 

Date de mise à jour

Aucune

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

  • néant

 

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Les détecteurs
Le tourne à gauche
Le contrôleur de trafic
La matrice de sécurité
Comment calculer la capacité d’un carrefour à feux

 Mots-clés:

    1. Feux

 

Avertissement:

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières