Feux : les signaux lumineux et leurs supports

Fiche n° 199

Publication: 03 juin 2020

 

 

 

1 Qu’est-ce qu’un feu et quels sont les différents types de feux ?

 

Le feu est un dispositif lumineux élémentaire constitutif d’un signal qui délivre un message à l’usager.

Il est caractérisé par sa couleur (vert, orange, rouge, à l’exception des feux spéciaux destinés aux sites réservés des transports en commun), un éventuel pictogramme désignant la direction (flèche), la catégorie d’usagers auxquels il se rapporte et le fait qu’il clignote ou pas.

Dans la réglementation sur la police de la circulation routière, ce dispositif lumineux fait partie de la signalisation routière verticale.

 

 

1.1. Feu multidirectionnel classique

Code de la route: Article 61

Code du gestionnaire: Article 3.2

La plage lumineuse a la forme d’un cercle d’un diamètre minimal de 0,18 m.

 

 

1.2. Feu multidirectionnel pour les transports en commun

Bus, tram, métro

Code de la route: Article 62ter

Code du gestionnaire: Article 3ter

Le signal lumineux blanc apparaît dans une surface circulaire opaque de couleur noire et d’un diamètre minimal de 0,18 m.

Ce type de feu n’est utilisable que sur un site propre (transport en commun) ou sur un site spécial franchissable destiné aux services réguliers de transport en commun.

 

1.3. Feu multidirectionnel classique pour les conducteurs de bicyclettes et de cyclomoteurs à deux roues

Code de la route: Article 61.1.6°

Code du gestionnaire: Article 3.4

La bicyclette lumineuse apparaît dans une surface circulaire opaque de couleur noire.

Le plus souvent, celle-ci a un diamètreOn peut aussi utiliser un feu ayant un diamètre compris entre 0,10 m et 0,12 m, à hauteur du conducteur, sans qu’il s’agisse d’un répétiteur. compris entre 0,18 m et 0,21 m.

Ce feu ne peut être installé que s’il existe :

une piste cyclable séparée bidirectionnelle D7

ou

une piste cyclo-piétonne unidirectionnelle D9

ou

un chemin réservé F99a  , F99b   ou F99c 

 

Cas 1 : Traversée cyclo-piétonne avec feu multidirectionnel classique dédié aux cyclistes

 

Cas 2 : Feu dédié aux cyclistes, placé à hauteur du conducteur, avec un diamètre compris entre 0,10 m et 0,12 m

 

 

1.4. Feu qui permet de donner le « vert intégral cycliste »

Code de la route: Article 61.1.7°

Lorsque le feu vert, orange ou rouge représente la silhouette d’un vélo entouré de flèches, cela signifie qu’il est simultanément au vert, à l’orange ou au rouge dans la direction transversale. Ces feux ne s’appliquent qu’aux cyclistes.

 

1.5. Feu classique pour les piétons

Code de la route: Article 63 – Signaux du système bicolore

Code du gestionnaire: Article 4.1.

La silhouette lumineuse du piéton apparaît dans une surface circulaire opaque de couleur noire et d’un diamètre compris entre 0,18 m et 0,21 m.

Des signaux lumineux pour piétons doivent être placés lorsque la condition prévue à l’article 3.2.bis est remplie : lorsque des signaux lumineux sont installés, des passages pour piétons peuvent seulement être marqués lorsque l’intensité de la circulation piétonne le justifie.

 

 

1.6. Feu qui permet de donner le « vert intégral piéton »

Code de la route: Article 63.1.5

« Lorsque la silhouette d’un piéton est entourée de flèches, cela signifie que le feu est simultanément au vert ou au rouge dans la direction transversale. Ces feux ne s’appliquent qu’aux piétons. »

 

 

1.7. Feu cyclo-piéton

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Code de la route: Article 61.1.8°

 « Lorsque le feu représente la silhouette éclairée d’un cycliste et d’un piéton, ce feu ne s’applique qu’aux cyclistes et aux piétons. »

 

1.8. Feu directionnel (fléché)

Code de la route: Article 61.1.4° – Article 61.1.5°

Code du gestionnaire: Article 3.3

Les flèches apparaissent dans une surface circulaire opaque de couleur noire, d’un diamètre minimal de 0,18 m.  Elles peuvent être orientées de manière à mieux représenter la direction qu’elles concernent.

Les flèches situées au-dessus des bandes de circulation apparaissent dans une surface circulaire opaque de couleur noire d’un diamètre d’au moins 0,25 m.

Pour guider le gestionnaire de voiries qui s’interroge sur l’opportunité de recourir à des feux fléchés, une fiche plus descriptive prend en compte différents paramètres.

 

 

1.9. Feu directionnel pour les transports en commun

Bus, tram, métro

Code de la route: Article 62ter

Une barre verticale signifie l’autorisation de poursuivre sa route uniquement tout droit.
Une barre inclinée à 45° vers la gauche ou la droite signifie l’autorisation de poursuivre sa marche uniquement dans les directions indiquées par la barre.

 

Code du gestionnaire: Article 3ter

Les signaux lumineux spéciaux destinés à régler la circulation des véhicules des services réguliers de transport en commun apparaissent dans une surface circulaire opaque de couleur noire et d’un diamètre minimal de 0,18 m.

 

1.10. Feu complémentaire – Flèche verte sous les feux classiques

 

Plusieurs flèches placées sous les feux classiques peuvent poser un problème de lisibilité, même si cela reste autorisé par la réglementation :

 

 

 

 

 

Code de la route: Article 61.1.5°

Code du gestionnaire: Article 3.3.2

 

1.11. Feu complémentaire pour les conducteurs de bicyclettes et de cyclomoteurs à deux roues

 

A l’heure actuelle en Wallonie, aucun site n’est équipé de ce type de feu.

Code de la route: Article 61.1.9°

« Quand un feu clignotant jaune-orange supplémentaire présentant la silhouette d’une bicyclette et une flèche jaune-orange clignotante est éclairé conjointement avec un feu rouge ou un feu jaune-orange, cela signifie que les conducteurs de bicyclettes et de cyclomoteurs à deux roues sont autorisés à poursuivre la marche uniquement dans la direction indiquée par la flèche, à condition de céder le passage aux conducteurs débouchant régulièrement d’autres directions et aux piétons. ».

 

1.12. Flèche d’évacuation d’un carrefour

Code de la route: Article 62

Cette flèche verte est utilisée uniquement avec des feux classiques, pour indiquer aux usagers tournant à gauche que le feu du sens inverse est devenu ou est resté rouge et qu’ils peuvent poursuivre leur route en toute sécurité.

Elle doit être placée au dos du feu du sens inverse (celui qui est rouge lorsqu’elle s’allume).

 

1.13. Feux répétitifs installés à hauteur du conducteur

Code de la route: Article 61.4.3

Code du gestionnaire: Article 3.2

La plage lumineuse des feux répétitifs a la forme d’un cercle d’un diamètre maximal de 0,10 m.

 

1.14. Feux utilisés en Wallonie, mais ne figurant pas dans le code de la route

La croix allumée indique la couleur active du feu placé à l’arrière de celle-ci.

 

Table des matières


2 Comment placer ces équipements ?

 

2.1. Le positionnement des signaux lumineux circulaires est régi par l’article 61.4.1 du code de la route.

Les feux sont placés à droite et, à titre indicatif, répétés à gauche ou au-dessus si c’est justifié.

« Aux carrefours, ils peuvent être répétés de l’autre côté du carrefour, à gauche ou au-dessus de la chaussée. »

 

2.2. Le positionnement des signaux lumineux fléchés est régi par l’article 61.4.2 du code de la route.

Ces signaux « sont placés au-dessus des bandes de circulation ou à droite.
Ils peuvent être répétés à gauche de même qu’à gauche de l’autre côté du carrefour. »

 

2.3. Le positionnement des signaux lumineux bicolores

 

Le code de la route ne fixe pas de règle concernant le positionnement des signaux lumineux bicolores.

Quelques recommandations méritent, toutefois, d’être mises en évidence :

 

1.Il faut vérifier que l’installation des supports est conforme par rapport à l’objectif d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Il convient, idéalement, d’aligner deux par deux les poteaux des feux classiques piétons ou cyclo-piétons.

En outre, les boutons-poussoirs doivent être placés à une hauteur de 80 cm maximum.

Exemple avec des feux non alignés et des boutons-poussoirs placés un peu trop haut.

 

2. Dans le cas d’une traversée en deux temps, avec un îlot refuge d’une largeur > 2,5 m, il est conseillé de dédoubler les feux bicolores :

OU BIEN

 

 

 

 

 

 

 

 

En revanche, la décision de poser deux signaux supplémentaires ne serait pas justifiée en présence d’un îlot central moins large.

Table des matières


  3 L’installation de feux nécessite-t-elle l’adoption d’un règlement complémentaire ?

 

Puisque les signaux lumineux de circulation modifient les règles normales de circulation, il y a lieu de formaliser, d’un point de vue juridico-administratif, leur mise en place ou leur suppression.

Dès lors, un règlement complémentaire de circulation routière doit être approuvé.

Table des matières


4 Sources et infos

 

 

Date de mise à jour

Aucune

 

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

Cette fiche s’inspire de textes, images et dessins publiés dans le Code du gestionnaire illustré. Ce document a été développé et mis à jour par un groupe de travail du CRR, jusque début 2017. Le CRR n’est pas responsable des erreurs ou des lacunes qu’il pourrait comporter, du fait notamment, de changements de la réglementation postérieurs à cette date. Toute utilisation ou interprétation de ce document relève de la responsabilité de l’utilisateur. Le CRR ne peut être tenu pour responsable de cette situation, ni des dommages directs ou indirects qui en résulteraient. 

 

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Carrefour à feux – Gestion des cyclistes
Carrefour à feux – Gestion des piétons
Carrefour à feux – Gestion des transports en commun

 Mots-clés:

    1. Feux

 

Avertissement:

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières