Continuité des aménagements cyclables hors carrefour

Fiche n° 73

Publication: 15 février 2021

1 Comment relier deux aménagements cyclables réglementaires ?

 

Les passages que les cyclistes doivent utiliser pour traverser la chaussée « sont délimités par deux lignes discontinues constituées par des carrés ou des parallélogrammes de couleur blanche. » Article 76.4 du code de la route

 Les lignes discontinues sont constituées de carrés ou de parallélogrammes de 0,50 m de côté, espacés de 0,50 m.

L’écartement standard est d’au moins 1 m.

Il peut être ramené à 0,80 m si la piste cyclable est à sens unique et élargi à 1,5 voire 2 m pour un aménagement bidirectionnel.

Article 18.4 du code du gestionnaire

Sur la chaussée, le signal F50 peut être placé à hauteur de la traversée cyclable, dans les deux sens de la circulation (sauf si la traversée est gérée par des feux ou si elle se trouve à proximité d’un passage pour piétons signalé par un F49 ).

Article 12.13bis du code du gestionnaire

 

 

 

 

A distance, pour inviter les automobilistes à redoubler d’attention, il convient d’utiliser le signal A25.

Il est obligatoire :

–       quand le cycliste débouche sur la chaussée après une interruption de piste cyclable en dehors des carrefours ;

–       pour signaler les traversées cyclables hors agglomération.

 Article 7.8 du code du gestionnaire

 

 

Le cycliste n’est pas prioritaire pour entamer la traversée.

Cette règle peut être confirmée par le placement du signal B1 (ou plus rarement B5 ). Article 18.4 du Code du gestionnaire wallon

Le panneau sera complété par le marquage au sol du cédez-le-passage (des triangles renversés).

 

Table des matières


2 Où peut-on tracer ce marquage ?

 

Le marquage de passages pour cyclistes doit être apposé lorsque les conducteurs de bicyclettes et cyclomoteurs à deux roues doivent traverser la chaussée. Article 18.4 du Code du gestionnaire wallon

A l’approche de ce passage pour cyclistes, la visibilité réciproque entre les usagers est capitale. Il convient donc de supprimer tout obstacle à la visibilité tel que du mobilier urbain, de la végétation ou du stationnement, idéalement à 5 m de part et d’autre de la traversée.

 

Ce marquage peut être apposé dans les cas suivants :           

  • Pour relier deux aménagements cyclables réglementaires (D7, PCM, D9, D10).
Liaison entre 2 pistes séparées D7
Liaison entre 2 pistes cyclables marquées

 

  • Pour relier des chemins réservés ou partie de la voie publique, cas du F99 en milieu urbain   

Hors milieu urbain, lorsqu’il s’agit d’assurer la continuité entre deux aménagements de type F99, c’est une traversée suggérée qui est mise en place, à l’instar des traversées de type RAVeL. Dans ce cas, les piétons et les cyclistes sont sur un pied d’égalité en ce qui concerne la priorité.

 

Traversée suggérée de type RAVeL avec marquage du carrefour en rouge

En milieu urbain, le contexte est différent notamment parce que la densité de piétons peut être importante. Il est alors possible de juxtaposer les traversées piétonnes et cyclables et d’indiquer la perte de priorité des cyclistes par le placement de la signalisation B1 accompagnée du marquage de triangles renversés au sol.

Dès que la géométrie des lieux le permet, il est recommandé d’aménager un îlot refuge permettant de traverser en deux temps.

Largeur conseillée à l’intérieur de l’îlot : 2,50 m

A noter : les signaux F49 et F50 ne sont pas obligatoires et ne sont pas placés simultanément !

 

  • Lorsque la traversée cyclable est éloignée du carrefour.

Dans certaines circonstances, on peut écarter la traversée cyclable d’un carrefour franc pour limiter les conflits entre les cyclistes et les véhicules qui tournent à droite.

Il est alors recommandé d’apposer le marquage avec carrés blancs à 10 m minimum du carrefour.

Table des matières


  3 Comment relier deux aménagements cyclables non réglementaires ?

 

En fonction du contexte, le gestionnaire de voirie peut opter pour le marquage d’une traversée suggérée matérialisée par une alternance de pictogrammes vélo (1,50 m sur 0.90 m) et de chevrons, par un revêtement coloré ou encore par une combinaison des deux.

Comme pour une traversée avec lignes discontinues constituées de carrés, le cycliste n’est pas prioritaire.

 

Table des matières


4 Une traversée cyclable est-elle d’office bidirectionnelle  ?

 

Le caractère bidirectionnel d’une traversée cyclable (et donc sa largeur) dépend du statut bidirectionnel ou non de l’aménagement cyclable situé de part et d’autre de la traversée.

 

Table des matières


 5 Sources et infos

 

Date de mise à jour

 

Aucune  

Avertissement

– Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence : CCT – Chapitre L-2.

Table des matières