Types de traversées piétonnes

Fiche n° 267

Publication: 19 septembre 2018

1 Passage pour piétons non régulé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les passages piétons non régulés sont les passages les plus répandus. Ils consistent en un marquage blanc auquel s’ajoute une  signalisation verticale F49.

 

Table des matières


2 Passage pour piétons régulé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les passages piétons régulés sont des passages équipés d’une signalisation lumineuse de circulation (ce qu’on nomme communément « des feux tricolores »).

 

Table des matières


  3 Traversée suggérée

 

Une traversée suggérée est semblable à un passage piéton, à la différence que le marquage des bandes blanches n’est pas réalisé et que le panneau F49 n’est pas placé. Les piétons n’y bénéficient donc pas de la priorité sur les autres usagers de la route !

Les autres aménagements sont identiques : avancées de trottoir, abaissement des bordures, éclairage et îlot refuge éventuels.

 

Implantation

  • Sur des routes prioritaires avec fort trafic motorisé et trafic piéton occasionnel
  • Partout où un passage piéton ne peut être implanté pour une ou plusieurs raisons :
    • Vitesse pratiquée trop élevée
    • Trafic piétons et/ou motorisé trop faible (On analyse dès lors l’opportunité d’aménager)
    • Faible distance par rapport à une traversée régulée par des tricolores

 

 Conception 

Table des matières


4 Trottoir traversant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un trottoir traversant est la continuité d’un trottoir existant.  La chaussée s’y interrompt et les piétons y ont les mêmes droits que sur les autres trottoirs.

C’est la voiture qui va traverser le trottoir.

Table des matières


5 Traversée dénivelée

 

Une traversée dénivelée peut se présenter sous deux formes : passerelle ou tunnel.

Implantation: Pour traverser une ligne ferroviaire importante, un cours d’eau, une autoroute ou une route principale.

 

 

Table des matières


6 Équipement complémentaire : l’îlot refuge

 

Un îlot refuge est un aménagement qui sépare des flux de circulation généralement opposés.

Si l’on passe en revue les règles d’aménagement d’un passage piéton, l’îlot refuge apparaît comme un complément.  Il peut aussi être combiné avec une traversée suggérée.

II diminue le temps d’exposition au risque sur le passage piéton, ce qui est particulièrement positif pour les personnes qui se déplacent lentement.

 

Table des matières


 7 Sources et infos

 

Date de mise à jour

 

Aucune  

Mots-clés:

 

  1. Piétons
  2. Passage pour piétons
  1.  

Avertissement

– Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence : CCT – Chapitre L-2.

Table des matières