Le stationnement des motos

Fiche n° 319

Publication: 21 novembre 2018

1 Le cadre légal

 

Le code de la route fixe les règles d’usage de la voie publique.

« Un véhicule en stationnement désigne un véhicule immobilisé au-delà du temps requis pour le chargement et le déchargement de personnes ou de choses. »

(article 2.23 du code de la route – Définition)

Sur la chaussée

La règle générale est que tout véhicule rangé totalement ou partiellement sur la chaussée doit être placé parallèlement au bord de la chaussée.

Cependant, les motos (sans side-car ou remorque) peuvent stationner perpendiculairement sur le côté de la chaussée pour autant qu’elles ne dépassent pas le marquage de stationnement indiqué. (article 23.2 du code de la route- Arrêt et stationnement)

 

Ailleurs

 

Les motos peuvent aussi être rangées hors de la chaussée et des zones de stationnement à condition qu’elles ne gênent pas ou ne rendent pas dangereuse la circulation des autres usagers. (article 23.4 du code de la route- Arrêt et stationnement)

 

 

Parmi les signaux autorisant ou réglementant le stationnement (article 70 du code de la route) :

→ Le signal E9i  signifie «stationnement réservé aux motocyclettes ». Les espaces et emplacements ainsi signalés sont donc dédiés aux motos.

→ Le signal E9b signifie « stationnement réservé aux motocyclettes, aux voitures, voitures mixtes et minibus ».

 

 Table des matières


2 Pourquoi des zones de stationnement réservées aux motos ?

 

Les enjeux sont multiples :

Encourager et favoriser l’utilisation du 2RM (deux-roues motorisé)

Le défaut d’emplacements de stationnement adaptés constitue un frein pour celui qui serait peut-être tenté de modifier son mode de déplacement quotidien.

D’un point de vue politique, l’augmentation de l’offre de stationnement pour motos mérite d’être envisagée, vu les nombreux avantages liés à l’usage du 2RM (amélioration de la mobilité, diminution de la pollution, réduction des temps de parcours).

 

Répondre à une attente, à proximité des lieux d’intérêt et d’attraction

Prendre en compte la problématique du stationnement des motos en centre-ville, c’est entendre qu’il y a un besoin. 

Il s’agit d’éviter le parking sauvage.  Le défaut d’emplacement sécurisé conduit le motocycliste à rechercher les lieux les plus rassurants, donc les trottoirs des rues les plus fréquentées ou les places publiques, ce qui peut être mal perçu par les riverains.

Dans le cadre des loisirs, les emplacements à proximité d’une terrasse, d’un restaurant ou de tout autre lieu d’attraction peuvent également favoriser le commerce et le tourisme.

Mieux utiliser l’espace

1 emplacement de stationnement voiture

=

Minimum 3 motos

3 voitures = 3 emplacements de stationnement

3 motos = 1 emplacement de stationnement

=> 2 emplacements récupérés

Table des matières


  3 Comment aménager et avec quels équipements ?

 

Critères d’implantation

  • La zone de stationnement dédiée aux motos est choisie dans un lieu de passage continu ou surveillé, bien visible de tous afin d’éviter le vol ou les dégradations.
  • C’est un espace qui n’est pas accessible aux voitures : il y a une séparation physique ou des éléments dissuasifs qui empêchent les contacts et les accrochages.
  • Le site est bien éclairé.
  • L’aménagement est réalisé sur sol plan et en dur. Pour éviter la chute du véhicule, il faut veiller à ce que la béquilleSupport placé au centre et qui sert à maintenir la moto en position horizontale. ne puisse pas s’enfoncer.

 

On exclut, dès lors, les revêtements meubles (sable, dolomie,…).

  • Accéder aux emplacements dédiés doit être aisé : sans bordures ni piquets, l’espace est dégagé. Cela doit convenir aussi aux motos plus lourdes, difficiles à manœuvrer à basse vitesse.

Equipement

Il n’y a pas de prescriptions détaillées concernant le mobilier urbain ou les dispositifs d’arrimage.

Il est recommandé d’opter pour un équipement durable et demandant peu d’entretien. 

Plusieurs solutions existent, les plus répandues étant :

  • Le système avec arceaux en acier

 

  • La barre longitudinale d’une hauteur de 30 cm

 

 

Sur certains sites touristiques de nouveaux types d’aménagements permettent aux motocyclistes de fixer leur moto et de ranger casque et équipement en s’allégeant pour la visite des lieux.

Signalisation

Dans les aires autoroutières, les usagers sont guidés, de manière spécifique, vers la zone de stationnement adaptée à la catégorie de véhicule qu’ils utilisent.

Ailleurs, le signal F34a peut être utilisé pour indiquer la direction à suivre.

Les acteurs du tourisme disposent, en outre, d’outils signalétiques susceptibles d’être utilisés pour renseigner les motocyclistes sur la présence d’un espace aménagé en parking motos.

Sur site, c’est le signal E9i qui est posé.

Table des matières


4 Un stationnement payant ou gratuit ?

 

Ce sont les autorités communales qui sont compétentes en cette matière.

Concrètement, quel est le comportement à adopter en tant que motocycliste ?

Dans un quartier où il y a des horodateurs

Le stationnement est autorisé pour une durée limitée.  Stationner en centre-ville implique, pour tout usager, de vérifier sur l’horodateur s’il est dispensé du paiement, ou pas.

Stratégiquement, un stationnement gratuit en surface pour les motocyclistes, à proximité de leur destination et sans limitation de durée est un atout important pour le développement de l’usage du 2RM par rapport à une politique plus restrictive à l’adresse des automobilistes (stationnement payant, offre limitée dans le temps…).

Une moto étant un véhicule « ouvert », il n’est pas possible de placer un ticket de parking sans risque de le voir s’envoler.   Il est recommandé d’emporter ce ticket et de le conserver quelque temps pour pouvoir prouver par la suite que le véhicule n’était pas en infraction dans la zone payante.  En outre, le paiement par SMS via une application mobile est de plus en plus souvent possible.

 

Quand il s’agit d’une zone bleue

Le stationnement de la moto n’est pas limité dans le temps, puisque le motocycliste n’est pas tenu d’apposer un disque de stationnement (contrairement aux automobilistes). (article 27.1.1 du code de la route)

Table des matières


5 Sources et infos

 

 

Date de mise à jour

Aucune mise à jour

 

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Principes spécifiques d’aménagement de la voirie pour les motos
Motos spécificités liées à la conduite

 Mots-clés:

    1. 2rm

Avertissement:

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas. 

Table des matières