Dimensionnement d’un tronçon de corridor cyclable – Tableaux d’aide à la décision

Fiche n° 295

Publication: 08 juin 2021

1 Tableaux synthétiques

 

En pratique, le corridor cyclable se matérialise par des aménagements qui varient selon le contexte local. Le choix du bon aménagement repose sur les recommandations suivantes :

 

 

Tronçons de corridors cyclables en aménagements séparés et non partagés avec les piétons

→ Des aménagements séparés du trafic motorisé sont privilégiés sur les axes où la limitation de vitesse est égale ou supérieure à 50 km/h.
→ Des aménagements séparés des piétons sont privilégiés sur les axes où la circulation des piétons est attendue.

Statuts de voirie
Sens de circulation
Largeur recommandée
Goulot
Largeurs additionnelles variables
Largeurs additionnelles Gestion des cyclomoteurs de classes
A / B / P (speed pedelecs) art. 9.1.2
Gestion des piétons
Piste cyclable séparée D7

Unidirectionnel
2.00 m
1.75 m
• Sécurité/circulation = 0,30m ↔ 1,00m
• Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m
• Les cyclomoteurs A doivent emprunter la PCS pour autant qu’elle se trouve à droite par rapport au sens de leur marche.
• Les cyclomoteurs B / P peuvent emprunter la PCS si V ≤ 50 km/h. Ils doivent l’emprunter si V ≥ 50 km/h ou si la signalisation additionnelle M6/M16/M17 vient compléter le D7.
• La signalisation additionnelle M9/M13/M18/M14 interdit la circulation des cyclomoteurs P / B.
• En cas de fréquentation récurrente de piétons, il est recommandé de prévoir un cheminement piéton séparé bénéficiant d’un confort d’usage équivalent. (voir D9)

 

• En l’absence de trottoir, les piétons peuvent emprunter la PCS (art 42.2.2 du Code de la route)
 
Bidirectionnel avec ligne discontinue axiale
4.00 m
2.50 m
Piste cyclable marquée
V ≤ 50 km/h
Unidirectionnel
2.00 m
(marquage 0,15m compris)
1.30 m
Sécurité/circulation = 0.80m↔1,20m minimum marquée par un bord de chaussée
Stationnement = 0,80m
Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m
Les cyclomoteurs A doivent emprunter la PCM.
Les cyclomoteurs B / P peuvent emprunter la PCM si V ≤ 50 km/h.
 
Piste cyclo-piétonne D9

Unidirectionnel
2.00 m
+ 2.00 m piéton
1.75 m
+ 1.50 m piéton
• Sécurité/circulation = 0,30m ↔ 1,00m

 

• Stationnement = 0,80m

 

• Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m
Les cyclomoteurs A doivent emprunter la PCP pour autant qu’elle se trouve à droite par rapport au sens de leur marche.

 

 

Les cyclomoteurs B et P sont exclus d’un aménagement signalé par panneau D9.
• Le dimensionnement du cheminement piéton doit prendre en compte les flux existants et potentiels.
• La ligne guide pour PMR est préférentiellement le bord extérieur du cheminement piéton.
• Les conducteurs d’engins de déplacement doivent circuler sur la partie réservée aux « cycles » dès lors qu’ils dépassent l’allure du pas, ou le cas échéant sur la partie réservée aux piétons.  Il est recommandé de ne pas aménager de différence de relief entre les deux aménagements pour faciliter l’accessibilité de l’un à l’autre.
Bidirectionnel avec ligne discontinue axiale
4.00 m
+ 2.00 m piéton
2.50m
+ 1.50m piéton
Chemin réservé
F99a / F101a
logo vélo seul
non obligatoire et le plus souvent bidirectionnel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4.00 m

 

 

2.50m

 

 

Sécurité/circulation = 0,30m ↔ 1,00m
Stationnement = 0,80m
Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m
Limité à 30 km/h

 

Les cyclomoteurs à deux roues classe A et B sont exclus d’un aménagement signalé par panneau F99.

 

Les cyclomoteurs à deux roues classe P ne sont autorisés que lorsque le logo cyclomoteur suivi d’un « P » est ajouté.

 

 

NON recommandé ⇒ Les piétons ne sont pas autorisés à y circuler or un cycliste marchant à côté de son vélo est considéré comme un piéton. Cet aménagement n’est pas permis le long d’une voirie sans trottoir. 
Chemin réservé
F99b / F101b
logo vélo

 

 

4.00 m
+ 2.00 m piéton

 

 

 

 

2.50m
+ 1.50m piéton

 

 

 

 

• Sécurité/circulation = 0,30m ↔ 1,00m
• Stationnement = 0,80m
• Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m

 

 

 

Le dimensionnement du cheminement piéton doit prendre en compte les flux existants et potentiels.
La ligne guide pour PMR est préférentiellement le bord extérieur du cheminement piéton.
Les conducteurs d’engins de déplacement doivent circuler sur la partie réservée aux « cycles » dès lors qu’ils dépassent l’allure du pas, ou le cas échéant sur la partie réservée aux piétons.  Il est recommandé de ne pas aménager de différence de relief entre les deux aménagements pour faciliter l’accessibilité de l’un à l’autre.

 

 

 

Tronçons de corridors cyclables en aménagements partagés avec les piétons

→ Envisageable sur un tronçon à haut potentiel dans des cas particuliers où la largeur est très confortable (ex : une zone commerçante).
→ Envisageable sur les autres tronçons que lorsque le flux piéton est faible et occasionnel, avec une largeur de dépassement et une visibilité suffisantes.

Statuts de voirie
Sens de circulation
Largeur recommandée
Goulot
Largeurs additionnelles variables
Largeurs additionnelles Gestion des cyclomoteurs de classes
A / B / P (speed pedelecs) art. 9.1.2
Gestion des piétons
Zone piétonne
F103 et F105

 

Bidirectionnel

 

 

NON recommandé
 
Impossible si ≥ 100 piétons/h/m courant.

 

/

 

 

 

• Les cyclomoteurs de classe A, B et P ne sont pas admis.

 

 

 

• Il n’est pas recommandé de définir un corridor cyclable dans une zone piétonne.
• Le revêtement doit être d’un confort optimal identique sur toute la largeur de la voirie.
• Les cyclistes doivent mettre pied à terre lorsque la densité de circulation des piétons rend difficile leur passage.
Cheminement cyclo-piéton D10

Unidirectionnel

 

 

NON recommandé

 

 

/

 

 

• Les cyclomoteurs de classe A, B et P ne sont pas admis.

 

 

Ne permet pas de réguler la cohabitation des piétons avec une fréquentation quotidienne de cyclistes.

 

 

Chemin réservé F99a 

 

non obligatoire et le plus souvent bidirectionnel

 

 

4,00m

 

 

 

3,00m

 

 

 

Sécurité/circulation = 0,30m ↔ 1,00m

 

Stationnement = 0,80m

 

Effet paroi = 0,20m ↔ 0,60m
Limité à 30 km/h
Les cyclomoteurs à deux roues classe A et B sont exclus d’un aménagement signalé par panneau F99.
Les cyclomoteurs à deux roues classe P ne sont autorisés que lorsque le logo cyclomoteur suivi d’un « P » est ajouté.

Non recommandé sur les tronçons à haut potentiel situés en agglomération ou avec une forte fréquentation piétonne.
Adapté à des cas plus particuliers où la présence potentielle de piétons (et de cavaliers) est anecdotique et temporellement décalée des heures de pointe du matin et du soir en semaine.

 

 

 

Tronçons de corridors cyclables en aménagements partagés avec les véhicules motorisés

→ Adapté à un trafic motorisé faible, uniquement local, limité à maximum 30 km/h, avec un régime de voirie prioritaire et des dispositifs adéquats.

Statuts de voirie
Sens de circulation
Contraintes
Gestion du trafic motorisé
Zone résidentielle et de rencontre
20 km/h

F12a et F12b

 

 

Double
Unique
Unique Limité

 

 

NON recommandé
La vitesse maximale autorisée est inférieure à la vitesse de conception de 20 km/h
Les piétons / jeux sont autorisés.
La mixité avec des véhicules manœuvrant et d’éventuels poids lourds.

 

• En période transitoire, dans le cadre d’un corridor cyclable, adapté à des cas particuliers d’intérieur de quartier ou d’hypercentre à circulation apaisée.
• Le respect de la limitation de vitesse peut être garanti par un effet de porte / des dispositifs ralentisseurs (par exemple, des coussins).
• La nature du trafic et les comportements doivent être analysés au cas par cas.
Zone 30 km/h
F4a et F4b

 

 

• Double
• Unique

 

 

 

La mixité avec des véhicules manœuvrant et d’éventuels poids lourds.
Le trafic de transit.

 

 

• Adapté à des cas particuliers d’intérieur de quartier ou d’hypercentre à circulation apaisée.
Le respect de la limitation de vitesse peut être garanti par un effet de porte / des dispositifs ralentisseurs (par exemple, des coussins) et du marquage.
Un faible trafic motorisé peut être garanti par une gestion de circulation en boucle.
Si la zone 30 se trouve dans une section à fort trafic (> 3000 véh/jour), le partage de l’espace n’est plus recommandé pour un corridor cyclable.

 

Rue cyclable
F111
 
• Double
• Unique
• Unique Limité

 

 

La limitation de vitesse = 30 km/h.
La section doit être courte et plane.

 

 

• Les cyclistes ne peuvent pas être dépassés par les véhicules motorisés. Le gabarit doit être compact.
Le respect de la limitation de vitesse peut être garanti par un effet de porte avec un coloris différencié et du marquage.
Peut s’envisager si le trafic automobile est faible.

 

Bande Bus + vélo
F17 / F18

 

• Unique
• Unique Limité

 

 

La largeur doit permettre le dépassement.
La section doit être plane ou descendante.

 

 

En période transitoire, adapté à des cas particuliers où la fréquence et la vitesse des bus est compatible avec la mixité.
La gestion de feux par détection peut présenter des inconvénients (il convient de vérifier si le cycliste est bien détectable).

 

 

Chemin réservé aux véhicules agricoles piétons cyclistes cavaliers et conducteurs de speed pedelecs
F99cF101c

 

• Double
• Unique
• Unique Limité

 

 

 

La mixité avec des engins agricoles volumineux et salissants.
La présence possible de piétons.

 

 

 

Adapté à des cas particuliers où le trafic agricole est peu contraignant.
Le trafic automobile est interdit mais la mesure pas toujours respectée (infractions).
L’autorisation aux cyclomoteurs P doit être gérée par la signalisation adéquate.

 

 

 

 

 2 Sources et infos

 

Date de mise à jour

 

Aucune  

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

Aucune

 

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Le corridor cyclable

Mots-clés:

  1. Aménagements cyclables
  2.  

Avertissement

– Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence : CCT – Chapitre L-2 (signalisation verticale) – Chapitre L-4 (signalisation horizontale).

 Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières