Le dépose-minute

Fiche n° 103

Publication: 10 juin 2021

La signalisation d’arrêt du Code de la route peut être complétée par une signalétique, afin que les usagers identifient aisément les espaces qui ont une fonction de dépose-minute.

1 Comment créer un dépose-minute réglementaireLe concept de « dépose-minute » n’existe pas en tant que tel dans le Code de la route. ?

 

Du point de vue réglementaire, aménager un dépose-minute, c’est organiser « l’arrêt ».

Quel est le signal qui autorise l’arrêt tout en interdisant le stationnement ?
C’est le signal E1 . Il est indispensable pour permettre à un véhicule de s’immobiliser pendant le temps nécessaire pour le débarquement ou l’embarquement des personnesDéfinition du véhicule à l’arrêt, à l’article 2.22 du Code de la route..

Un additionnel peut venir compléter le message adressé aux usagers, en reprenant les notions de jours et d’heures : l’additionnel de type V  .

Enfin, il convient d’ajouter un panneau additionnel reprenant le symbole « dépose-minute » :

  ou     

Table des matières


2 Par quel moyen délimiter l’espace réservé à cet usage ?

 

1. Si le signal E1 est simplement placé le long de la chaussée, il faut le compléter par des flèchesPanneaux additionnels de type X pour indiquer la longueurL’évaluation de cette longueur se fait au cas par cas, mais il est conseillé de prévoir 20 m minimum. de l’espace pouvant être utilisé en « kiss and ride ».

          

2. Il est parfois envisagé d’aménager une allée latérale expressément pour remplir la fonction de dépose-minute. En lui donnant une largeur réduite, cela interdit de facto le stationnement. Dans cette configuration, il ne faut pasPuisqu’on ne peut pas signaler deux fois la même interdiction. poser le signal E1. L’indication est donnée via la signalétique exclusivement.

 

Table des matières


3 Comment renforcer la visibilité du dépose-minute ?

 

Le dépose-minute doit évidemment être bien visible et l’on considère généralement que le premier élément permettant de l’identifier, c’est le dispositif vertical.

Des marques au sol peuvent accompagner l’aménagement.

La mention « dépose-minute » ou le pictogramme  reproduit au sol renseignent l’usager sur la fonction de cet espace.

 

La coloration du revêtement ou le recours à des matériaux différenciés sont deux autres moyens utilisables pour améliorer la visibilité de cet espace dédié aux arrêts de courte durée.

 

Table des matières


4 Sources et infos

 

Date de mise à jour

 

Aucune  

 

 

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

Aucune

 

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Aucun

Mots-clés:

  1. Stationnement
  1.  

Avertissement

– Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence : CCT – Chapitre L-2.

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières