Giratoires – La signalisation

Fiche n° 65

Publication: 10 août 2020
Mise à jour: 29/09/2020

 

1 Quels sont les signaux à utiliser ?

 

Le signal D5, informant de la présence d’un rond-point

Le signal B1, relatif au « cédez-le-passage » en entrant dans le rond-point

Le signal D1, qui renforce la visibilité des îlots séparateurs et signifie l’obligation de passer du côté indiqué

Les signaux F29 et F31, pour les directions en sortie du giratoire ainsi que toute autre signalisation directionnelle

Le préavis schématique F25, qui avertit l’usager en approche du carrefour.  Il indique les directions et la configuration du giratoire

Le signal B11 prévient de la perte imminente de la priorité. Il est utilisé sur les voies rendues prioritaires par la pose de signaux B9

 

Table des matières


2 Où placer la signalisation ?

 

2.1 Signaux de l’îlot central et des entrées

 

Le signal D5 est, de préférence, placé au bord de l’îlot central dans le champ visuel de l’automobiliste (face à chaque branche d’accès) :

 

Si cela s’avère difficile ou impossible (par exemple, si l’îlot est trop petit), le signal D5 peut être placé à l’entrée du giratoire, sous le signal B1  :

Toutes les voies d’accès sont pourvues des signaux B1 (ou exceptionnellement B5Même si les textes réglementaires autorisent la pose de signaux B5 au niveau des entrées, cette signalisation n’est généralement pas recommandée. ). Article 8.1.5° du code du gestionnaire

Le code du gestionnaire, article 1.3.4° (Région wallonne), spécifie que “Sauf circonstances locales, le bord inférieur des signaux se trouve à 0,5 m au-dessus du sol”.

Ils sont renforcés par une ligne “cédez-le-passage”, marquée au sol.

Une répétition à gauche du B1 (sur l’îlot séparateur) est recommandée lorsque l’entrée comporte 2 bandes de circulation.

Elle est également conseillée lorsque l’entrée comporte une bande de circulation et une piste cyclable marquée, ainsi que dans toute situation où le B1 posé à droite a tendance à être « hors champ de vision », du fait notamment de la courbure de l’entrée et du retraitIl convient de placer les signaux de police avec un retrait minimal de 0,75 m s’il n’y a pas de bordure saillante, sinon 0,50 m minimum. par rapport au bord de la chaussée, défini dans les instructions générales sur la mise en place d’une signalisation.

La signalisation directionnelle n’est jamais implantée sur l’îlot central.

La signalisation de type “virage”, comme les balises à chevron sur l’îlot central, n’est envisagée qu’en dernier ressort.

 

2.2 Signaux des îlots séparateurs

Dans la plupart des cas, il est recommandé de signaler les îlots séparateurs à l’aide du signal D1d.

Lorsque l’îlot séparateur est traversé par un passage pour piétons, afin d’éviter que le signal D1d ne masque la présence de piétons, il convient de placer le panneau (de préférence de taille réduite) à 0,50 m du sol.

La signalisation de direction (F29, F31, …) est placée, de préférence, sur l’îlot séparateur.  Seules les mentions de sortie sont indiquées.

La signalisation placée sur les îlots ne doit pas masquer la visibilité entre usagers (piétons/automobilistes).

Enfin, si le carrefour est identifié comme un lieu de passage de transports exceptionnels, quelques précautions doivent être examinées en ce qui concerne les équipements verticaux : il convient, en particulier, de définir des zones sans aucun support de signalisation ou avec des éléments démontables.

 

2.3 Signaux en approche du giratoire

* s’il s’agit d’une voie prioritaire
** si la vitesse maximale autorisée est 120 km/h

 

2.3.1. Préavis

  • Les préavis schématiques (F25) sont les seuls admis.
  • Il est recommandé de les implanter dès l’ouverture au trafic.
  • Ce panneau présente une importance particulière car il a un rôle de repère très identifiable quant à l’annonce du type de carrefour rencontré, et participe ainsi à la sécurité.
  • Les mentions “Autres directions” sont déconseillées.

 

Hors agglomération, les préavis sont implantés à environ 200 m en amont du giratoire.

En agglomération, la distance d’implantation des préavis est d’environ 100 m en amont du giratoire.

 

2.3.2. Signaux B11

Hors agglomération, sur les voies rendues prioritaires par un B9 , le signal de fin de voie prioritaire B11  est placé à environ 150 m en amont du giratoire.

En agglomération, cette distance est réduite à 50 m

 

 

2.3.3.  Dans quel contexte ajouter des signaux C43 ?

La présence d’un giratoire ne constitue pas, en soi, une justification à un abaissement de la limite de vitesse. Toutefois, sur les routes limitées à 120 km/h, la limite de vitesse doit être abaissée à 90 km/h.

Sauf circonstances locales particulières, il n’est pas opportun de mettre en place une diminution à 70 km/h, puis éventuellement 50 km/h, en approche d’un giratoire, comme pour tout autre carrefour.

La signalisation verticale existante (c’est-à-dire le signal D5 , les préavis et le signal B11) prévient déjà l’usager qu’il approche d’un giratoire et qu’en conséquence il doit adapter sa vitesse, conformément à l’article 10 du code de la route.

En outre, il faut éviter la surcharge d’informations visuelles, problématique pour l’usager si les panneaux sont trop nombreux.

 

Table des matières


3 Quelles sont les recommandations concernant le marquage ?

 

 

3.1 Bonne pratique dans l’anneau

D’une façon générale, un marquage axial dans l’anneau est déconseillé. Il est même à éviter lorsque le rayon du giratoire (Rext) est inférieur à 20 m. En effet, le marquage axial n’est pas bien respecté par les conducteurs de poids lourds, contraints par les limites de giration de leur véhicule.

En revanche, ce marquage est utile sur certains grands giratoires existants (déconseillés en aménagement neuf), pour assurer un guidage suffisant au droit des zones d’entrecroisement.

 

3.2 Autres marquages

La spécificité des marques à apposer dépend de l’aménagement examiné :

 

Schéma avec passage pour piétons et îlot refuge :

En agglomération, la marque d’approche n’est pas obligatoire mais recommandée.

Hors agglomération, la marque d’approcheSelon les indications du document de référence QR.C6 disponible sur le site qc.spw.wallonie.be dans la section CDR du CCT. sera de minimum 75 m et 105 m lorsque la V85 est ≥ 60km/h.

 

Schéma avec une traversée piétonne plus courte :

 

Table des matières


4 Sources et infos

 

 

Date de mise à jour

29/09/2020 Chapitre 2.1, “Légal”, la signalisation des îlots, Code du gestionnaire, article 1.3.4°(Région wallonne)

 

 

 

Une erreur? Une question? ⇒ C’est ici

Sources:

  • Code de la route
  • Guide – Carrefours urbains, CERTU, janvier 1999 (version mise à jour en juin 2010)
  • Giratoires en ville, mode d’emploi, CERTU, janvier 2000
  • Guide – Les mini-giratoires, textes et recommandations, CERTU, décembre 1997
  • Savoirs de base en sécurité routière – fiche n°24 – « Les carrefours giratoires urbains », CERTU, août 2010
  • Aménagement des carrefours interurbains sur les routes principales – Carrefours plans, SETRA, décembre 1998
  • Vade-mecum pour la conception des carrefours giratoires, M.E.T., octobre 1999
  • Évaluation et accidentologie des giratoires et feux tricolores, M.E.T., janvier 2003

Code du gestionnaire illustré, C.R.R.

Ce document a été développé et mis à jour par un groupe de travail du CRR, jusque début 2017.

Le CRR n’est pas responsable des erreurs ou des lacunes qu’il pourrait comporter, du fait notamment, de changements de la réglementation postérieurs à cette date. Toute utilisation ou interprétation de ce document relève de la responsabilité de l’utilisateur. Le CRR ne peut être tenu pour responsable de cette situation, ni des dommages directs ou indirects qui en résulteraient.

Les prescriptions techniques (pour les travaux routiers effectués sur le réseau régional et pour les travaux routiers subsidiés effectués sur le réseau communal) se trouvent dans le document de référence:

CCT 
Chapitre C. 53. MATÉRIAUX DE SIGNALISATION VERTICALE
Chapitre L.2. TRAVAUX DE SIGNALISATION VERTICALE
Chapitre L.4. TRAVAUX DE SIGNALISATION HORIZONTALE

 

Vers le lexique

Autour du même sujet:

Carrefours à sens giratoire : les principes de base
Carrefours à sens giratoire: caractéristiques géométriques
Carrefours à sens giratoire : éclairage et éléments rétroréfléchissants

 Mots-clés:

    1. Giratoires

 

Avertissement:

Les informations publiées dans la Sécurothèque ( http://www.securotheque.be ) sont fournies à titre informatif. Sur le terrain, la réalisation des aménagements découle d’exigences spécifiques, examinées au cas par cas.

Table des matières