Fiche n° 760

Mise à jour: 27 juin 2018

Lexique “Carrefours à feux”

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

A


 

Accès à un carrefour

Ensemble de voies de circulation permettant aux usagers provenant d’une même origine d’entrer dans un carrefour.

 

Adaptativité

Cas particulier de microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. qui consiste à faire varier la durée d’un ou plusieurs états, d’une ou plusieurs phases Ensemble de lignes de feux qui sont vertes en même temps. de trafic ou d’une ou plusieurs lignes de feux, entre un minimum et un maximum prédéfinis, suivant la prise en compte des différents courants de circulationL’ensemble du ou des mouvements provenant d’une même voirie d’un carrefour et admis simultanément dans le carrefour. par des capteursDispositif physique sensible au passage et/ou à la présence de véhicules ou de piétons..

 

Aiguillage

Action de microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. qui consiste à choisir à la fin d’un état, un état suivant du carrefour parmi plusieurs possibles.

 

Alternat

Mode d’exploitation, par une installation de signalisation, d’une section de voie étroite dans laquelle la circulation est admise dans un sens ou dans l’autre.

 

Antiblocage

Action de microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. qui consiste à diminuer ou prolonger le vert ou le rouge de dégagement d’une ligne de feuxEnsemble de feux dont les indications données aux usagers sont à tout moment identiques et qui gèrent un même courant de circulation. Pour les signaux tricolores, il comprend les signaux réglementaires et les divers signaux répétiteurs. pour éviter le blocage d’un carrefour.

 

Antisaturation

Action de macrorégulation qui consiste à mettre en œuvre un nouveau plan de feuxEnsemble des données définissant tout ou partie du fonctionnement d'un carrefour à feux ou d'un ensemble de carrefours à feux. Il est défini par une structure et une répartition des durées. lorsque l’on constate que la demande de trafic dépasse l’offre. Ce nouveau plan de feux est calculé pour déplacer les files d’attente là où elles sont moins gênantes.

 

Avarie à un contrôleur de trafic

Contrôleur de traficAppareil destiné à régler la circulation par l'allumage ou l'extinction de différents signaux d'une ou plusieurs installations de signalisation. Il garantit, en particulier, le respect des contraintes de sécurité dans le déroulement des couleurs des feux. qui est déclenché ou qui fonctionne irrégulièrement, la cause du dysfonctionnement étant d’origine extérieure (un accident, du vandalisme,…).

 

B


 

Boîtier agent

Coffret contenant le dispositif de commande manuelle des feux.

 

Branche d’un carrefour ou embranchement à un carrefour

Désignation d’une route à l’endroit où elle se raccorde à un carrefour. Elle peut être constituée d’un ou plusieurs accès et d’une ou plusieurs sorties.

 

C


 

Capacité de stockage

Nombre maximum de véhicules à l’arrêt que peut contenir une portion de chaussée, un chaînonDans le schéma d'un réseau, segment de route orienté, reliant deux nœuds et supportant un seul courant de circulation. entre deux noeudsPoint représentant une intersection, dans le schéma d'un réseau de circulation.,…

 

Capacité d’une entrée de carrefour

Débit maximal de véhicules qu’elle peut écouler compte tenu de la proportion de temps vert par rapport au cyclePériode séparant deux passages successifs d'un signal par le même état. dont elle dispose.

 

Capteur

Dispositif physique sensible au passage et/ou à la présence de véhicules ou de piétons.

 

Carrefour à feux

Intersection ou ensemble d’intersections dont les entrées et généralement les traversées piétonnes sont contrôlées par des signaux lumineux d’intersection. Par extension, le terme s’applique à une traversée piétonne en section courante contrôlée par feux, ou à la gestion par feux d’une section de voie sous alternatMode d'exploitation, par une installation de signalisation, d'une section de voie étroite dans laquelle la circulation est admise dans un sens ou dans l'autre..

 

Carrefour composé

Ensemble de carrefours à feux élémentaires suffisamment rapprochés et imbriqués les uns dans les autres pour : 1) apparaître aux yeux de l’usager comme un seul carrefour; 2) nécessiter des corrélations internes entre ligne de feuxEnsemble de feux dont les indications données aux usagers sont à tout moment identiques et qui gèrent un même courant de circulation. Pour les signaux tricolores, il comprend les signaux réglementaires et les divers signaux répétiteurs.. On notera que la matrice des conflitsTableau à double entrée représentant, pour un carrefour, chaque courant de circulation par rapport à chacun des autres courants de circulation, avec l'indication de toutes les paires de conflits. d’un tel carrefour est décomposable.

 

Carrefour élémentaire

Carrefour à feux dont la matrice des conflitsTableau à double entrée représentant, pour un carrefour, chaque courant de circulation par rapport à chacun des autres courants de circulation, avec l'indication de toutes les paires de conflits. n’est pas décomposable.

 

Chaînon

Dans le schéma d’un réseauEnsemble de voies de circulation et de leurs intersections constitué d'un certain nombre de carrefours ou nœuds reliés entre eux par des tronçons d'itinéraires ou chaînons., segment de route orienté, reliant deux noeudsPoint représentant une intersection, dans le schéma d'un réseau de circulation. et supportant un seul courant de circulation.

 

Chaussée

Partie de la voie publique aménagée pour la circulation des véhicules en général.

 

Compatibilité (dans un carrefour à feux)

Deux mouvements sont compatibles si les ligne de feuxEnsemble de feux dont les indications données aux usagers sont à tout moment identiques et qui gèrent un même courant de circulation. Pour les signaux tricolores, il comprend les signaux réglementaires et les divers signaux répétiteurs. associées ne sont pas déclarées sécantes.

 

Comptage

Évaluation du nombre d’usagers passant en un certain point pendant une période donnée. Le comptage doit être réalisé à l’aide de moyens d’évaluation et d’enregistrement automatiques.

 

Comptage directionnel

Comptage réalisé à un carrefour, qui mesure le débit des différents mouvements pendant une période donnée.

 

Concentration critique

Valeur de la concentration correspondant au débit maximal (capacité); en section courante (hors des files d’attente normales aux carrefours). C’est la limite entre fluidité et congestion.

 

Concentration ou densité de trafic

A un instant donné, variable de trafic caractérisant le nombre d’unité de véhicule particulier (u.v.p.) ou de véhicules par unité de longueur de chaussée ou de voie de circulation.

 

Conflit

Lieu ou point de rencontre de plusieurs courants de circulation sécants composés de véhicules motorisés.

 

Congestion

Remplissage excessif d’un réseau ou d’un tronçon qui résulte soit d’un blocage soit d’une saturation. En théorie du trafic, la congestion qualifie un régime de circulation où la concentration est supérieure à la concentration critique.

 

Contrôleur de trafic

Appareil destiné à régler la circulation par l’allumage ou l’extinction de différents signaux d’une ou plusieurs installations de signalisation. Il garantit, en particulier, le respect des contraintes de sécurité dans le déroulement des couleurs des feux.

 

Contrôleur de trafic déclenché

Contrôleur de trafic qui ne fonctionne pas normalement, soit par absence de tension de réseau soit à cause de fusibles défectueux fondus suite à une panne en dehors du contrôleur de trafic.

 

Contrôleur de trafic en panne

Contrôleur de trafic qui ne fonctionne pas ou irrégulièrement à cause d’un défaut d’origine strictement interne.

 

Créneau dans le trafic inverse

Un conducteur désirant effectuer la manœuvre de tourne-à-gauche ne peut l’entamer qu’après avoir évalué les caractéristiques du trafic prioritaire.  Dans la terminologie des analyses de trafic en Wallonie, le terme « créneau » désigne le temps nécessaire pour choisir de se lancer, démarrer et terminer son mouvement avec un niveau de sécurité suffisant, c’est-à-dire avant qu’un véhicule prioritaire initialement masqué ne s’engage dans le carrefour.

 

Cycle d’un carrefour à feux

Période séparant deux passages successifs de l’ensemble des feux d’un carrefour à feux de signalisation par le même état après admission de tous les courants de véhicules, sous réserve que chacun ait déroulé tous ses états.

 

Cycle d’un signal

Période séparant deux passages successifs d’un signalMessage formé par la combinaison d'un ou plusieurs feux de signalisation et donné à l'usager de la route dans le but de réglementer, prévenir ou guider la circulation; par extension, matériel délivrant le message. par le même état.

 

D


 

Débit

Nombre de véhicules ou de piétons qui passent en un point donné par unité de temps sur une voie, un sens ou les deux sens de circulation de la chaussée, ou sur un sens ou les deux d’un passage piétons. Il peut être exprimé en u.v.p./h. (unité de véhicule particulier par heure), en véhicules/heure.

 

Débit de saturation d’une voie de trafic

Débit maximum admissible pour une voie de circulation en période de fluidité.

 

Décalage

Intervalle de temps s’écoulant entre deux changements d’état identiques pour deux groupes de signaux différents, généralement situés sur des carrefours distincts.

 

Détecteur

Dispositif électronique qui transforme les informations issues du ou des capteurs en une grandeur logique (0 ou 1).

 

Diagramme de fonctionnement

Représentation schématisée de la chronologie de fonctionnement de l’ensemble des lignes de feux de l’installation de signalisation avec toutes les données techniques de circulation nécessaires à la programmation de l’unité centrale de régulation.

 

Durée d’un état de signal

Durée pendant laquelle tous les feux constitutifs d’un signal restent dans le même état.

 

E


 

Entrée d’un carrefour

Sur une branche d’accès d’un carrefour à feux, ensemble des voies de circulation supportant les mouvements constituant un même courant de circulation. Lorsque les différents mouvements entrant sur un même accès de carrefour ne sont pas admis simultanément, l’accès comprend plusieurs entrées, supportant chacune un courant de circulation (par exemple : entrée tourne-à-gauche, entrée mixte directe, entrée tourne-à-droite).

 

Escamotage

Cas particulier de microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. qui consiste à supprimer tout ou partie d’un ou plusieurs états, d’une ou plusieurs phases de trafic, d’une ou plusieurs ligne de feuxEnsemble de feux dont les indications données aux usagers sont à tout moment identiques et qui gèrent un même courant de circulation. Pour les signaux tricolores, il comprend les signaux réglementaires et les divers signaux répétiteurs. en l’absence de demande sur l’entrée ou les entrées véhicules ou piétonnes correspondantes.

 

État de conflit d’une installation de signalisation d’intersection

État pour lequel la combinaison des états des signaux de deux courants de circulationL’ensemble du ou des mouvements provenant d’une même voirie d’un carrefour et admis simultanément dans le carrefour. sécants se trouve dans le domaine de déclenchement obligatoire.

 

État d’un signal

A un instant donné, situation dans laquelle se trouve le signal (par exemple : vert, orange, rouge, orange clignotant, éteint, …).

 

e.v.p.

équivalent véhicule particulier : équivalence de véhicules prenant en compte la gêne engendrée par l’encombrement des différentes catégories de véhicules par l’application de coefficients.  Ainsi, 1 véhicule particulier = 1 e.v.p. ; 1 poids lourd = 2 ou 3 e.v.p.(le nombre d’essieux divisé par 2) ; 1 deux-roues = 0.3 e.v.p.

 

F


 

Fermeture d’un signal (dans un carrefour à feux)

Instant de l’interruption du vert d’un signal (ou le cas échéant de l’orange clignotant).

 

Feu

Dispositif lumineux élémentaire constitutif d’un signal qui délivre un message à l’usager. Il est caractérisé par sa couleur (vert, orange, rouge), un éventuel pictogramme désignant la catégorie d’usagers auxquels il se rapporte et le fait qu’il clignote ou pas.

 

File d’attente

Succession de véhicules, à l’arrêt ou en progression lente, en amont d’un feu de circulation ou en circulation congestionnée.

 

G


 

Glissement

Cas d’adaptativité qui consiste à faire varier la durée des verts de plusieurs lignes de feux admises simultanément dans la même phase Ensemble de lignes de feux qui sont vertes en même temps. de trafic, indépendamment les unes des autres, en général lorsqu’on peut utiliser les réductions de vert éventuelles en les reportant sur certaines lignes de feux au vert dans la phase de trafic suivante.

 

H


 

 

I


 

Interphase

Période comprise entre la fin du vert commun à tous les courants admis dans une phase Ensemble de lignes de feux qui sont vertes en même temps. de trafic et le début de vert commun à tous les courants admis dans la phase de trafic suivante. Cette période est le plus souvent un enchaînement d’états des feux, qui décrit la transition entre tous les signaux qui s’ouvrent ou se ferment au changement de phase de trafic.

 

Intersection

Lieu de jonction ou de croisement à niveau de plusieurs chaussées, quels que soient les angles des axes de ces chaussées.

 

Intervalle de détection ou intervalle véhicule

Durée écoulée entre deux détections successives à la hauteur d’un détecteur.

 

Intervalle de prolongation ou intervalle critique

Intervalle de temps maximum programmable de façon à ce que, lorsque deux usagers successifs sont en mouvement, le deuxième usager donne lieu à une prolongation de l’état de signal en cours.

 

J


 

 

K


 

 

L


 

Lanterne de signalisation

Ensemble des pièces qui composent un feu de signalisation et donnent les informations lumineuses.

 

Lanterne de signalisation type 200

Lanterne de signalisation dont le feu a un diamètre de 200 mm.

 

Lanterne de signalisation type 300

Lanterne de signalisation dont le feu a un diamètre de 300 mm.

 

Ligne de feux

Groupe de feux ou courant de circulationL’ensemble du ou des mouvements provenant d’une même voirie d’un carrefour et admis simultanément dans le carrefour.. Se dit de l’ensemble des feux qui s’allument et s’éteignent en même temps en réalité pour les 3 couleurs, en général 4 sorties. Une ligne de feux « automobile » comporte en général un feu à droite et un feu de rappel à gauche, mais parfois en plus un feu au dessus des voies et/ou un rappel en sortie de carrefour ou un feu à croix au dos du feu de droite. Une ligne de feux peut commander une ou plusieurs directions (par exemple tout-droit et tourne-à-droite) affecté(s) sur une ou plusieurs bande(s) de circulation.

M


 

Matrice des conflits

Tableau à double entrée représentant, pour un carrefour, chaque courant de circulationL’ensemble du ou des mouvements provenant d’une même voirie d’un carrefour et admis simultanément dans le carrefour. par rapport à chacun des autres courants de circulationL’ensemble du ou des mouvements provenant d’une même voirie d’un carrefour et admis simultanément dans le carrefour., avec l’indication de toutes les paires de conflitsCombinaison de deux courants de circulation pour lesquels l'accès simultané au carrefour est interdit..

 

Matrice des temps interverts

Matrice des conflitsLieu ou point de rencontre de plusieurs courants de circulation sécants composés de véhicules, de deux-roues ou de piétons. reprenant la somme du temps jaune-orange et du temps rouge intégralEtat d'un carrefour lorsque tous les feux rouges destinés aux véhicules, aux deux-roues ou aux piétons sont allumés. Cet état se présente lors d'un repos sur rouge intégral..

 

 

Microrégulation

Action de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l’analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d’un carrefour ou d’un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l’occurrence, de l’ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d’un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L’adaptativitéCas particulier de microrégulation qui consiste à faire varier la durée d'un ou plusieurs états, d'une ou plusieurs phases de trafic ou d'une ou plusieurs lignes de feux, entre un minimum et un maximum prédéfinis, suivant la prise en compte des différents courants de circulation par des capteurs., l’escamotageCas particulier de microrégulation qui consiste à supprimer tout ou partie d'un ou plusieurs états, d'une ou plusieurs phases de trafic, d'une ou plusieurs lignes de feux en l'absence de demande sur l'entrée ou les entrées véhicules ou piétonnes correspondantes., le glissementCas d'adaptativité qui consiste à faire varier la durée des verts de plusieurs lignes de feux admises simultanément dans la même phase de trafic, indépendamment les unes des autres, en général lorsqu'on peut utiliser les réductions de vert éventuelles en les reportant sur certaines lignes de feux au vert dans la phase de trafic suivante. ou l’aiguillageAction de microrégulation qui consiste à choisir à la fin d'un état, un état suivant du carrefour parmi plusieurs possibles. sont des formes de microrégulation.

 

Mouvement

Ensemble d’usagers qui, dans la traversée d’un carrefour, proviennent de la même branche d’accès et se dirigent vers la même sortie. Il est défini par son origine et sa destination (sans distinction de sens pour les mouvements piétons). Sur une entrée de carrefour il y a lieu de distinguer un mouvement piéton, un mouvement direct, un mouvement tourne-à-droite et un mouvement tourne-à-gauche.

 

Mouvements antagonistes

Se dit de deux lignes de feux qui ne peuvent recevoir le vert en même temps. Attention car il y a aussi les lignes de feux pouvant être vertes simultanément car sans aucun conflit. On ne parlera jamais de « vert antagoniste » sinon c’est le signe d’un sérieux problème de câblage ou de conception. En cas de détection de 2 lignes de feux antagonistes au vert ou ne respectant pas les temps de transition entre les verts de celles-ci, le carrefour doit passer au clignotant.

N


 

Nœud

Point représentant une intersection dans le schéma d’un réseau de circulation.

 

O


 

Ouverture d’un signal (dans un carrefour à feux)

Instant du passage au vert d’un signal (ou le cas échéant à l’orange clignotant à la place du vert).

 

Onde verte

Sur un axe structurant comportant au moins trois carrefours à feux, coordination de l’ensemble des feux qui permet de limiter le nombre d’arrêt des véhicules circulant sur l’axe.

Pour chaque feu, l’ouverture du vert de l’axe est réglée de telle sorte que les paquets d’usagers roulant à la vitesse de base reçoivent le signal vert, successivement à chaque carrefour. Ce système peut permettre en heure de pointe de réguler la vitesse et s’appelle alors une onde verte modérante.

Les principaux paramètres à prendre en compte sont l’entre-distance des carrefours, la vitesse de base, le calibrage des carrefours et la durée du vert accordé à l’axe à chacun des carrefours.

Une onde verte efficace demande cependant qu’un grand nombre de conditions soient respectées (faible trafic sur les latérales, idéalement axe à sens unique car les ondes vertes bidirectionnelles sont très délicates à gérer, peu ou pas de fonctions riveraines telles que stationnement ou commerces,…). Une onde verte rigidifie généralement le fonctionnement des carrefours en rendant l’adaptativité au trafic réel quasi inexistante et entraîne généralement une perte de confort pour les usagers ne se situant pas sur l’axe (notamment pour les modes doux qui voient généralement leur temps d’attente augmenter) et pour les transports en commun auxquels il devient impossible de donner des phases spécifiques sans casser la coordination générale.

 

P


 

Paire de conflits

Combinaison de deux courants de circulation pour lesquels l’accès simultané au carrefour est interdit.

 

Passage

Événement de franchissement du champ d’un capteur par un usager. Cette information est fournie par un détecteur et peut être utilisée pour un comptage.

 

Passage prioritaire

Interruption de l’écoulement normal de la régulation de trafic, en respectant les temps de sécurité, pour céder le passage à un véhicule prioritaire.

 

Phase 

Ensemble de lignes de feux qui sont vertes en même temps.

 

Plan de feux

Ensemble des données définissant tout ou partie du fonctionnement d’un carrefour à feux ou d’un ensemble de carrefours à feux. Il est défini par une structure et une répartition des durées.

 

Plan d’implantation

Plan de l’installation avec indication de l’emplacement des mâts et lanternes de signalisation, des capteurs, des boutons-poussoirs, le diagramme de fonctionnement, la matrice des conflitsTableau à double entrée représentant, pour un carrefour, chaque courant de circulation par rapport à chacun des autres courants de circulation, avec l'indication de toutes les paires de conflits. et la matrice des temps intervertsMatrice des conflits reprenant la somme du temps jaune-orange et du temps rouge intégral entre deux verts antagonistes...

 

Point de corrélation

État d’une installation de signalisation dans lequel les états de signaux de deux ou plusieurs lignes de feux s’attendent mutuellement et ont une fin commune.

 

Position de repos

État d’une installation de signalisation d’intersection, qui est maintenu jusqu’au moment où la condition pour passer à un autre état, selon la régulation de trafic programmée, est remplie.

 

Q


 

 

R


 

Recouvrement de lignes

Cas particulier de fonctionnement de carrefours à feux dont le diagramme de fonctionnement comporte une ou plusieurs ligne de feuxEnsemble de feux dont les indications données aux usagers sont à tout moment identiques et qui gèrent un même courant de circulation. Pour les signaux tricolores, il comprend les signaux réglementaires et les divers signaux répétiteurs. pouvant être ouvertes pendant deux phases Ensemble de lignes de feux qui sont vertes en même temps. de trafic successives et rester par conséquent ouvertes pendant la transition entre ces deux phases de trafic.

 

Régulation à temps fixes

Régulation où le déroulement automatique de l’allumage et de l’extinction des feux s’effectue automatiquement suivant des réglages prédéterminés. Le cyclePériode séparant deux passages successifs d'un signal par le même état. est donc constant.

 

Répartition des durées

Pour une structure donnée, ensemble des paramètres qui déterminent toutes les durées relatives aux lignes de feux, notamment les durées de vert, d’orange et de rouge, les durées minimales de vert, les durées maximales de vert, les durées des intervalles de prolongation.

 

Repos (dans un carrefour à feux)

Principe d’action d’une microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. dans laquelle le déroulement du plan de feuxEnsemble des données définissant tout ou partie du fonctionnement d'un carrefour à feux ou d'un ensemble de carrefours à feux. Il est défini par une structure et une répartition des durées. est arrêté sur un point d’arrêt dit position de repos, en attente d’appel.

 

Repos sur artère

Repos sur une phase de trafic présélectionnée.

 

Repos sur dernier appel

Repos sur la dernière phase de trafic appelée.

 

Repos sur rouge intégral

Repos sur un état rouge intégralEtat d'un carrefour lorsque tous les feux rouges destinés aux véhicules, aux deux-roues ou aux piétons sont allumés. Cet état se présente lors d'un repos sur rouge intégral.

 

Réseau

Ensemble de voies de circulation et de leurs intersections constitué d’un certain nombre de carrefours ou noeudsPoint représentant une intersection, dans le schéma d'un réseau de circulation. reliés entre eux par des tronçons d’itinéraires ou chaînonsDans le schéma d'un réseau, segment de route orienté, reliant deux nœuds et supportant un seul courant de circulation..

 

Rouge barrage

Partie des temps de dégagement commune à toutes les lignes de feux, au passage d’une phase de trafic à la suivante. Dans le fonctionnement normal de certains carrefours, ce rouge barrage peut être nul entre certaines phases de trafic, ou être incomplet, si un feu vert reste vert pendant le changement de phase de trafic.

 

Rouge intégral

État d’un carrefour lorsque tous les feux rouges destinés aux véhicules, aux deux-roues ou aux piétons sont allumés. Cet état se présente lors d’un repos sur rouge intégral.

 

S


 

Saturation

Etat de la circulation lorsque la demande dépasse l’offre. Une entrée de carrefour est saturée lorsque la file d’attente au rouge n’est pas complètement résorbée à l’issue du premier temps de vert.

 

Signal (dans un carrefour à feux)

Message formé par la combinaison d’un ou plusieurs feux de signalisation et donné à l’usager de la route dans le but de réglementer, prévenir ou guider la circulation; par extension, matériel délivrant le message.

 

Sortie d’un carrefour

Partie d’une branche d’un carrefour permettant aux véhicules de le quitter dans une direction déterminée.

 

Stockage interne d’un carrefour

Quantité de véhicules pouvant se stocker à l’intérieur d’un carrefour sans gêner l’écoulement du trafic direct et donc, sans provoquer le blocage de celui-ci.

 

Structure (dans un carrefour à feux)

Ensemble des paramètres déterminant la nature, le nombre et l’enchaînement chronologique des phases de trafic et des états des feux des signaux, y compris les conditions pour la microrégulationAction de régulation à court terme permettant de traiter les variations aléatoires et imprévisibles à partir de l'analyse instantanée de la demande de trafic (véhicules, deux-roues ou piétons) au niveau d'un carrefour ou d'un petit nombre de carrefours, et ce par la modification de l'occurrence, de l'ordre ou de la durée des états, des phases de trafic ou des lignes de feux ou d'un groupe dans un diagramme de fonctionnement. L'adaptativité, l'escamotage, le glissement ou l'aiguillage sont des formes de microrégulation. (adaptativitéCas particulier de microrégulation qui consiste à faire varier la durée d'un ou plusieurs états, d'une ou plusieurs phases de trafic ou d'une ou plusieurs lignes de feux, entre un minimum et un maximum prédéfinis, suivant la prise en compte des différents courants de circulation par des capteurs., escamotageCas particulier de microrégulation qui consiste à supprimer tout ou partie d'un ou plusieurs états, d'une ou plusieurs phases de trafic, d'une ou plusieurs lignes de feux en l'absence de demande sur l'entrée ou les entrées véhicules ou piétonnes correspondantes., reposPrincipe d'action d'une microrégulation dans laquelle le déroulement du plan de feux est arrêté sur un point d'arrêt dit position de repos, en attente d'appel.) et les conditions éventuelles pour la coordination. On notera que deux plans de feux ayant la même structure peuvent différer par la durée de certains états.

 

T


 

Taux d’occupation

Proportion de temps pendant lequel un point de la chaussée est occupé par des véhicules.

 

Temps de dégagement

Période minimale nécessaire pour permettre aux usagers du premier courant de circulation d’évacuer le carrefour en sécurité et de libérer la zone des conflits avant l’arrivée des usagers du deuxième courant de circulation conflictuel au premier. A chaque couple de lignes de feux conflictuelles A et B, sont associés un temps de dégagement entre A et B, et un autre entre B et A.

 

Temps de présence

Durée pendant laquelle on mesure une présence continue d’un usager sur un capteur.

 

Temps différé

Pour la régulation, réaction qui ne s’effectue plus en temps réel.

 

Temps intervert

Période qui s’écoule entre la fin du vert d’une ligne de feux et le début du vert d’une autre ligne de feux antagoniste.

 

U


 

Unité de véhicule particulier (u.v.p.)

Unité d’équivalence de véhicules prenant en compte la gêne engendrée par l’encombrement des différentes catégories de véhicules par l’application de coefficients d’équivalence; les coefficients appliqués sont les suivants :

– un véhicule particulier = 1 u.v.p.
– un poids lourd = 2 u.v.p.
– un deux-roues = 0.3 u.v.p.

 

Unité de véhicule particulier direct (u.v.p.d.)

Unité d’équivalence de véhicules prenant en compte la gêne engendrée non seulement par l’encombrement du véhicule mais aussi par le fait qu’il effectue une giration et qu’il est ou non prioritaire, par l’application de coefficients d’équivalence.

 

V


 

Verts en croix

Cas de figure, à proscrire, où deux courants de circulation conflictuels ont leurs signaux respectifs simultanément au vert.

 

Voie de circulation

Subdivision transversale de la chaussée ayant une largeur suffisante pour permettre la circulation d’une file de véhicules. Elle peut être délimitée par des marques sur chaussée. Cette définition est à rapprocher de celle de la bande de circulation dans le code de la route.

 

W


 

 

X


 

 

Y


 

 

Z